Revue des straps PAV

Publié le 05 septembre 2012 | Posté dans Accessoires

Attention ! Collection ! Une très belle revue sur un des accessoires les plus recherchés chez les ristis hardcore : le strap PAV. Si en plus, on arrive à avoir le set complet alors c'est bingo !

Bref, vous trouverez dans cette revue toutes les infos, les détails, les micros détails et les nano détails de ces straps mythiques !

Les Cinq PAVs


Panerai PAV 01de haut en bas : Pav91, Pav99, Pav 90

Les « PAVs » sont une gamme de cinq straps qui forment une unité de style : ce sont les seuls straps pré-vendôme possédant un passant mobile et un passant fixe.

Il s’agit d’une série de moins d’un millier de pièces qui a été produite de 1993 à 1996 pour les revendeurs, mais aussi pour Sylvester « Sly » Stallone. Certaines Slytech seront équipées de ces straps, comme les 205/A et 207/A qui ont reçu le PAV 98 en dotation. C’est aussi « Sly » qui serait à l’origine de l’introduction du passant fixe.

Lors du rachat de l’Officine en 1997, le stock non utilisé de ces bracelets a été remis au groupe Vendôme qui l’a référencé avec le préfixe générique « PAV » attribué alors aux accessoires.

On trouvera ainsi des « Pavs » chez les revendeurs jusqu’en 2004.

Panerai PAV 02de gauche à droite et de haut en bas : Pav91 et Pav99, Pav90 et Pav98

La gamme des Pavs comprend tout d’abord quatre straps en veau, tous fabriqués en Italie. Les Pavs 90, 91 et 99 viennent des ateliers de la Cuoierie Meccaniche Brelli. Ils ont été réalisés de 1995 à 1996. Les Pavs 93 et 98 auraient été produits par une autre société basée à Milan.

Panerai PAV 03

Panerai PAV 04

Le Pav 93 complète la série. Il est un peu à part : c’est le croco de la bande, il n’a que 5 trous, il est « padded », et il est légèrement plus court que les autres Pavs.

Panerai PAV 05

Les Pavs offrent une belle palette de couleurs : noir, beige/marron clair, tan, cognac brillant et froncé, et croco bleu brillant. Ils sont assez longs : 135x85mm ou 135x90mm, donc pas forcément adaptés à tous les poignets. Leur épaisseur, d’environ 3mm, est parfaite : suffisamment fin et souple pour ne pas faire de l’ombre au boîtier, et suffisamment épais pour ne pas faire ridicule.

Panerai PAV 06

Les coutures des Pavs en veau sont beige/écru, et matching pour le croco.

Panerai PAV 07

Les boucles des Pavs sont splendides, et agréables au poignet.

Panerai PAV 08

Les premiers Pavs ont été équipés de boucles PréV antérieures. Or ces boucles ne correspondaient plus aux nouvelles normes européennes du fait de leur haute teneur en nickel. Un second lot de boucles 24mm fut donc produit pour les Pavs et pour le projet Slytech. Enfin, certaines des boucles 22mm des PAvs seraient des boucles de Mare Nostrum.

Panerai PAV 09

La forme des boucles des Pavs est assez arrondie, leurs gravures sont profondes, et leur surface a un aspect poli et satiné qui a été obtenu par microbillage.

Panerai PAV 10

Le fini noir des boucles des Pavs 90, 91 et 99 n’est pas obtenu par procédé PVD (vaporisation de poussière de carbone ou de diamant) comme ultérieurement dans toute la production vendôme, mais par un procédé de galvanisation breveté sous le nom de Rodiatura. C’est pourquoi on parle des « Pavs Rodiatura » lorsqu’il s’agit de ces trois straps. Ce procédé a aussi été employé pour les boucles en dotation des Luminor/PVD pré-vendôme, comme par exemple pour les boucles des straps des 5218-202/A et 203/A. Il a aussi l’avantage d’être plus économique que le procédé PVD, ce qui arrangeait bien l’Officine qui était alors au bord de la faillite. Et c’est tant mieux, car les boucles Rodiatura développent une superbe patine avec le temps !

Panerai PAV 11

Tous les Pavs ont en commun un point d’arrêt où la couture est doublée, toujours situé dans le coin supérieur droit du brin le plus long. C’est un des petits détails qui permettent d’authentifier un Pav.

Panerai PAV 12

Les coutures sont de grande qualité. Elles restent quasi intactes sur des Pavs qui ont été portés une dizaine d’années et qui ont vu l’eau !

Panerai PAV 13

A bien y regarder, la gamme des Pavs se décline en deux paires (Pav 90/Pav 98) et (Pav 91/ Pav 99), plus un croco (Pav 93).

Les Pav 90 et 98 ont en commun d’être en 24mm avec une boucle 24mm. Traités avec le procédé d’imperméabilisation Kodiak, ils étaient commercialisés accompagnés de stickers « per uso subacqueo »/ « for underwater use ». Le procédé Kodiak fut introduit milieu 1994, et a été déposé par Fabrizio Ciampi de la Cuoieiri Brelli à la demande de Dino Zei. Panerai n’a jamais cherché à obtenir ce brevet, qui est donc parti avec Dino Zei chez Anonimo. De ce fait, les Pavs 90 et 98 sont les seuls straps de la production Panerai à porter le tampon « Original Kodiak ».

Panerai PAV 14

Le Pav 90 a une teinte beige/marron/tan clair. Des trois Pavs Rodiatura, c’est probablement celui qui s’accorde le mieux à toutes les nuances des Luminor PVD, et c’est une véritable tuerie avec les Pvds les plus clairs comme ceux du deuxième batch de la 202/A, de la 203/A, ou encore avec les boitiers des préA4 et preA9 version OP6500.

Panerai PAV 15

Panerai PAV 16

Notez bien que le tampon « Original Kodiak » du Pav 90 est toujours sur le brin court.

Panerai PAV 17Panerai PAV 18Panerai PAV 19Panerai PAV 20

Le Pav 98 est simple, noir, efficace. C’est celui voulu par Stallone pour ses Slytech. Un strap robuste et sans concessions, pas vraiment le genre « expendable » …

Panerai PAV 21

Quelques variantes du Pav 98 ont été crées au moment du projet Slytech : un strap à deux passant mobiles et un strap à boucle Pvd ont ainsi été authentifiés. Mais ils ne s’agit que de quelques exemplaires, et qui n’ont pas été référencés sous le label Pav.

Panerai PAV 22

Attention, sur le Pav 98 le tampon « Original Kodiak » est sur le brin long …

Panerai PAV 23

… Et le sens de lecture est inversé par rapport au Pav 90. Quand on vous dit que tout est dans les détails ...

Panerai PAV 24Panerai PAV 25Panerai PAV 26

Les Pavs 91 et 99 sont en 24x22mm, ce qui leur donne une allure plus raffinée, Leur boucle plus petite en fait des straps agréables à porter en chemise manches longues/costume …
Ils portent tous les deux le tampon « vero cuoio », à la différence des Pav 90 et 98, qui peuvent aussi le revendiquer, mais il fallait bien faire de la place pour le tampon « Original Kodiak »…

Panerai PAV 27

Le Pav 91 est probablement le plus rare de tous les Pavs. Sa couleur dark tan/cognac s’accorde particulièrement bien avec les PVDs sombres (202/A premier batch, PréA OP6502 …). Son aspect brillant et sa texture en feraient presque un strap « habillé ».

Panerai PAV 28

Panerai PAV 29

Son aspect froncé est unique. Il vient d’un secret de fabrication de la Cuoieri Brelli, le « Palmelatto », étape supplémentaire dans le procédé de tannage qui consiste à rouler le cuir imbibé d’un produit spécial dans la paume de la main.

Panerai PAV 30Panerai PAV 31Panerai PAV 32Panerai PAV 33Panerai PAV 34Panerai PAV 35

Le Pav 99, quant à lui, présente une couleur medium tan / dorée qui matche bien avec les index de toutes les PVD tritium et avec ceux de la PAM 360.

Panerai PAV 36Panerai PAV 37Panerai PAV 38Panerai PAV 39

Panerai PAV 40

Enfin le Pav 93 ferme la marche. Il s’agit d’un croco bleu/gris, légerement « padded » à la différence des autres Pavs. Après le strap de la Mare Nostrum, c’est le deuxième strap bleu de l’Officine. Il est réputé être presque aussi difficile à trouver que le Pav 91.

Panerai PAV 41

Notez bien que le Pav 93 n’a que 5 trous, et porte un tampon « vero coccodrillo ». Attention les straps présentés comme des Pav 93 portant le tampon « vero rettilo » sont soit d’autres straps préV authentiques qui ont été produits à quelques exemplaires seulement, soit des straps aftermarket ou des fakes, en tout cas pas des Pavs.

Panerai PAV 42

Leurs qualités intrinsèques, leur rareté, l’engouement des paneristi ont fait des Pavs des straps particulièrement recherchés ... et donc difficiles à trouver, plus que certaines Pams en séries pourtant limitées ! Il m’aura ainsi fallu presque deux ans de recherches pour réunir mes Pavs Rodiatura, qui viennent d’Amsterdam, de New-York, de Londres et de Jakarta ! Certains Pavs finissent même par avoir une histoire en quelque sorte, à force de passer de mains en mains et à faire le tour de la planète…

Les purs collectionneurs (ceux qui n’équiperont jamais leurs Pavs…) s’y sont mis aussi, certains d’entre eux cherchant à réunir le set complet des cinq Pavs, état NOS de préférence.
Sans surprise, les prix ont flambé : victimes de leur succès et de leur rareté, les Pavs se négocient aujourd’hui à plus de cinq fois leur prix retail d’origine…

Panerai PAV 43

Magnifique témoignage de l’époque prévendôme, connus par une ironie de l’histoire sous une appellation vendôme, les Pavs réunissent de nombreuses qualités qui les rendent hautement désirables : la noblesse des matériaux, leur durabilité, l’élégance du style, la qualité des finitions … Et l’ADN de l’Officine !

Ces qualités en font des straps à saisir …. Tant qu’il en est encore temps !